Il est urgent de reconnaître les métiers de l’aide à domicile !

Dans les Vosges, pendant le confinement, les aides à domicile étaient sur le terrain.

Investies comme jamais, elles ont répondu présentes. Elles étaient là pour aider et accompagner : faire les courses, préparer les repas, aider à la toilette… Parfois même au péril de leur santé et de celle de leurs proches.

Malgré cela, les aides à domicile sont les grandes oubliées de l’élan de reconnaissance et de solidarité adressé ces derniers mois aux personnels soignants.

Rendez visibles les invisibles

Je soutiens les salariées de l’aide à domicile

L’aide à domicile dans les Vosges

Chiffres ADMR des Vosges pour la période du 6 avril au 10 mai 2020

550 salariés mobilisés par semaine et 200 week-end

+ de 14500 interventions hebdomadaires

+ de 2400 personnes aidées chaque semaine et + de 900 le week-end

L’aide à domicile doit être reconnue et valorisée

Les aides à domicile sont restées (et sont toujours) mobilisées pour lutter contre l’épidémie du Covid-19. Elles n’ont pourtant fait l’objet d’aucune reconnaissance.
Sans les aides à domicile, plus de 800 000 personnes en perte d’autonomie en France ne pourraient être accompagnées chez elles.
Ces métiers doivent être valorisés.

Les aides à domicile jouent un rôle fondamental dans notre société

Maintenir les plus fragiles à domicile est une alternative au placement en EHPAD et,  dans certains cas, peut éviter une hospitalisation. C’est aussi soulager les aidants.
Aider à se lever, se coucher, s’habiller, faire sa toilette, se déplacer, se nourrir, prendre ses médicaments… sont des actes essentiels à la vie courante.
Les aides à domicile apportent aussi un soutien psychologique et maintiennent du lien social avec les personnes âgées, dépendantes, en situation de handicap, isolées, fragiles.

Des centaines de milliers d’aides à domicile en France

Les femmes représentent 97 % des aides à domicile. 89 % d’entre elles sont à temps partiel. Parce que leur rémunération tourne autour du Smic horaire, 20 % d’entre elles vivent en-dessous du seuil de pauvreté.

3 186 personnes
se sont déjà engagées.
Et vous ?
Je soutiens les salariées de l’aide à domicile
Notre démarche : donner de la visibilité aux oubliées de l'aide à domicile
1.Pourquoi une campagne de soutien aux aides à domicile ?
expand_more

Pour mobiliser les pouvoirs publics, les familles des bénéficiaires des services d’aide à domicile, les citoyens.
Parce qu’il est facile d’oublier ceux que l’on ne voit pas, l’ADMR lance une campagne de communication pour rendre visible les invisibles.

La gestion de la crise du Covid-19 par l’ensemble des équipes de l’ADMR a été exemplaire, voire héroïque mais personne ne le sait, sauf les bénéficiaires et leurs familles.

Pendant la crise du Covid-19, ce sont chaque jour 550 salariés de l’ADMR qui ont accompagné les actes essentiels de la vie courante, tels que l’aide à la toilette, à l’habillage, aux courses de première nécessité, ou encore l’aide à la préparation et à la prise des repas et à l’entretien du logement.

2.Quelles sont les opérations de communication en cours ?
expand_more

Mercredi 3 juin, à 11 h, Place des Vosges à Épinal, M. Jean-Paul Bastien, Président Fédéral et M. Pierre Briery, Directeur de l’ADMR des Vosges, ont dévoilé une “statue vivante” portant un masque chirurgical de protection. L’opération avait pour but d’interpeller les pouvoirs publics, ainsi que le grand public sur l’invisibilité et le manque de reconnaissance des métiers de l’aide à domicile.

Du 3 au 26 juin : une campagne d’affichage grand format
Cette campagne, à haute valeur symbolique, a débuté le 3 juin à Épinal. Elle est déclinée sur tout le département des Vosges : Saint-Dié, Remiremont, Vittel, Mirecourt et Neufchâteau.

Du 1er au 30 juin : publications sponsorisées sur Facebook et Instagram
Des publications sponsorisées publiées depuis la page de la Fédération des associations ADMR des Vosges. Des témoignages et des chiffres clés pour sensibiliser, rendre les invisibles visibles sur Facebook et Instagram et inciter à se rendre sur le site lesinvisiblesdu88.com pour soutenir leur cause.

3.L’ADMR : acteur majeur de l'économie sociale et solidaire
expand_more

Créée en 1945, l’ADMR est le 1er réseau français de services à la personne.
Il fédère 2 700 associations locales implantées partout en France. Ses 94 375 collaborateurs dispensent chaque année plus de 101 millions d’heures d’intervention auprès de plus de 720 000 clients (familles, personnes âgées, personnes handicapées, tout public…).
L’ADMR propose une large palette de services organisés en 4 pôles : enfance et parentalité / services et soins aux séniors / accompagnement du handicap / entretien de la maison.

L’ADMR DES VOSGES
L’ADMR des Vosges est une fédération de 38 associations de territoire qui a plus de 60 ans d’existence.
Elle compte 10 000 clients dans les Vosges, emploie 1 100 salariées et est soutenue par 380 bénévoles.
L’ADMR des Vosges comptabilise 820 000 heures d’intervention à domicile par an.

L’ADMR DES VOSGES PENDANT LA CRISE DU COVID-19
L’ADMR des Vosges a mobilisé 550 salariés en semaine et 200 salariés le week-end.
Plus de 2 400 personnes ont été accompagnées quotidiennement en semaine et 900 le week-end. Plus de 11 500 interventions ont été comptabilisées en semaine et 3 000 le week-end.
500 repas ont été assurés à domicile par jour.
L’ADMR a aussi permis le suivi à domicile de nombreuses personnes présentant une infection ou une suspicion de Covid-19.

4.Quels enjeux à l’avenir pour les services à la personne ?
expand_more

Covid-19 // L’approvisionnement en équipements de protection des professionnel·le·s doit être assuré.
Les aides à domicile, d’autant plus en période de crise sanitaire, ont besoin d’être protégées durant leur travail.
Aujourd’hui, les stocks de l’ADMR des Vosges lui permettent de se projeter pour une durée limitée. Mais comme personne ne peut définir la durée de cette crise sanitaire, l’ADMR Vosges a besoin de sécuriser son approvisionnement sur plusieurs semaines, tous secteurs et tous acteurs confondus.
Sans équipements suffisants, l’ADMR des Vosges pourrait être obligée d’arrêter les interventions mettant en danger ses salarié·e·s.

Covid-19 // Tests de dépistage et sérologiques : même combat !
Dans cette même logique, il est nécessaire que les salarié·e·s de l’aide à domicile soient prioritaires pour les tests de dépistage.
La reconnaissance officielle et affirmée des services d’aide et d’accompagnement à domicile doit se concrétiser.

Les services d’aide à domicile doivent être valorisés.
Peu rémunérés et peu valorisés, les métiers de l’aide à la personne peinent à être pourvus. Pourtant, les besoins sont criants. Des besoins que le vieillissement croissant de la population française va irrémédiablement accentuer.
Nous demandons donc une reconnaissance officielle et affirmée qui doit se concrétiser sous plusieurs formes :
– L’attribution de la prime annoncée pour les soignants étendue aux salariés des ESSMS.
– La validation par le ministère de la proposition de modification de la convention collective de l’aide à domicile sur, entre autres, les emplois et rémunérations, signé par la branche le 26 février dernier.
– Une loi grand âge et autonomie à la hauteur de l’engagement que les services à domicile ont su démontrer dans cette crise sanitaire.

Il est urgent de reconnaître ces métiers à leur juste valeur.

5.Pourquoi soutenir ? À quoi cela m’engage ?
expand_more

En cliquant sur le bouton « Je soutiens les salariées de l’aide à domicile » vous participez à la mobilisation visant à la reconnaissance des métiers de l’aide et de l’accompagnement à domicile. Vous montrez simplement votre soutien et votre intérêt pour cette campagne de communication.

Ce geste ne vous engage à rien d’autre. Vous n’endossez aucune responsabilité juridique.

Plus vous partagerez cette campagne et renverrez vos proches sur le site internet lesinvisiblesdu88.com, plus les aides à domicile seront visibles et non plus des oubliées.

Et si vous souhaitez vous engager davantage, nous apporter votre soutien ou faire part de votre témoignage, n’hésitez pas à nous contacter par email : contact@fede88.admr.org

Envie d’en savoir plus sur la confidentialité de vos données personnelles et leur utilisation ? Consultez notre politique de confidentialité et de sécurité des données utilisateurs.